Plus d'info ?

Que voulez-vous faire ?


Accueil > > > Contrôleur des finances publiques
1,5 million d’emplois supplémentaires sont attendus d’ici à 2020
dans la fonction publique

profil du Contrôleur des finances publiques

Pour exercer ce métier, il est indispensable d’aimer les chiffres et d’avoir l’esprit logique. La rigueur et la précision sont les qualités principales du Contrôleur des finances publiques.

Polyvalent, il est également doté d’un bon relationnel et sait faire preuve de patience afin de renseigner au mieux les contribuables qui font appel à lui pour des renseignements.

Pédagogue, il sait être de bons conseils auprès des personnes qu’il conseille, ce qui est nécessaire lors de ses prestations d’expertise auprès des décideurs locaux et des entreprises.

Missions

Le Contrôleur des finances publiques a pour mission majeure la supervision de la comptabilité et de la gestion financières des fonds publics. Cela concerne l’État lui-même, les collectivités locales et les établissements publics.

D’autres missions lui sont également confiées, qui seront fonction de son lieu de travail :

  • Encaissement de recettes fiscales
  • Recouvrement de recettes fiscales et non fiscales
  • Supervision de paiement liés au marchés publics
  • Supervision du versement des salaires des agents
  • Gestion fiscale
  • Conseils financiers auprès de décideurs locaux ou d’entreprises
  • Accueil du public.

Environnement et cadre de travail

Rattaché à la Direction Générale des Finances publiques, le Contrôleur des finances publiques peut travailler au sein de divers établissements publics :

  • La DGI (Direction Nationale des Impôts)
  • L’administration centrale du Ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie
  • Les centres des impôts
  • Les établissements de formation du Trésor Public

Évolution

Le Contrôleur des finances publiques évolue grâce aux concours internes qui lui permettent de gravir les échelons.
Grâce à ses concours, il peut devenir contrôleur principal puis inspecteur des finances publiques, qui est un poste de catégorie A.

Qualités

Rigueur
Précision
Pédagogie

Rémunération

Le salaire du Contrôleur des finances publiques démarre à 1 626 € environ pour un contrôleur échelon 1 de catégorie B.

Sa rémunération évolue au fur et à mesure qu’il gravit les échelons.


conditions d’accès

Pour devenir Contrôleur des finances publiques, il est nécessaire de réussir le concours de catégorie B, que l’on peut présenter en étant titulaire du Baccalauréat ou d’un diplôme équivalent.

Une fois admis, le candidat est nommé contrôleur stagiaire et suit une formation en alternance composée ainsi :

  • 7 mois au sein de l’École Nationale des Finances Publiques (Lyon ou Noisy-le-Grand)
  • 4 mois de stage d’application
  • 1 mois de formation premier métier.

Vous souhaitez en savoir plus sur la préparation
au concours d'Adjoint de contrôle CCRF ?

Voir cette préparation