Plus d'info ?

Que voulez-vous faire ?


Accueil > > > Contrôleur des impôts
1,5 million d’emplois supplémentaires sont attendus d’ici à 2020
dans la fonction publique

profil du Contrôleur des impôts

Attentif et concentré, le Contrôleur des impôts manipule des chiffres à longueur de journée. Cette activité précise et administrative nécessite d’être une personne rigoureuse et organisée, capable de gérer plusieurs dossiers à la fois.

Il connaît parfaitement le droit fiscal et ses applications, dont la connaissance est nécessaire à la gestion de ses dossiers.

Au contact des contribuables, particuliers comme entreprises, il se doit de rester l’esprit clair, objectif, de savoir faire preuve de sang froid notamment dans des moments qui peuvent être difficiles, comme les redressements fiscaux.

Missions

Le Contrôleur des impôts a pour rôle de contrôler les déclarations des particuliers et celles des entreprises.

Il contrôle diverses déclarations :

  • Déclarations d’impôts sur le revenu
  • Déclarations d’impôts sur les sociétés
  • Taxe d’habitation
  • Recensement de patrimoine

Il peut aussi procéder à des missions de comptabilité, de recouvrement, des saisies ou des blocages de comptes.

S’il travaille à la DGI (Direction Générale des Impôts), il s’occupe du recouvrement des impôts dans les caisses de l’État. Il est également chargé de contrôler les déclarations des français qui travaillent à l’étranger.

Environnement et cadre de travail

Le Contrôleur des impôts peut travailler au sein de divers établissements publics :

  • Les centres des impôts
  • La DGI (Direction Générale des Impôts)

Bien que travaillant dans un bureau, il se déplace parfois chez les contribuables.

Il exerce ses fonctions sous la responsabilité de l’inspecteur des impôts et travaille avec des agents de constatation des impôts pour la vérification des déclarations.

Évolution

Après 4 année en tant que Contrôleur des impôts, il lui est possible d’évoluer grâce au concours interne qui lui permet de gravir les échelons.

Grâce à ce concours, il peut devenir inspecteur des impôts, qui est un poste de catégorie A.

Qualités

Concentration
Rigueur
Organisation

Rémunération

Le Contrôleur des impôts débute avec un salaire de 1 626 € par mois environ pour un agent échelon 1 de catégorie B.

Sa rémunération évolue au fur et à mesure que le contrôleur gravit les échelons.


conditions d’accès

Pour devenir contrôleur des finances publiques, il est nécessaire de réussir le concours de catégorie B, que l’on peut présenter en étant titulaire du Baccalauréat ou d’un diplôme équivalent, ou par concours interne.

L’âge maximal pour présenter ce concours est de 45 ans.

Une fois admis, le candidat suit une formation en alternance composée de :

  • 8 mois d’enseignement théorique au sein de l’école nationale des impôts de Clermont-Ferrand ou à Paris (à moins d’avoir choisi de se spécialiser dans le cadastre ; Dans ce cas la formation se déroule à l’école nationale du cadastre, à Toulouse)
  • 4 mois de stage au sein de la DGI

Vous souhaitez en savoir plus sur la préparation
au concours d'Adjoint de contrôle CCRF ?

Voir cette préparation