Plus d'info ?

Que voulez-vous faire ?


Accueil > > > Auxiliaire de puériculture

profil dE L'Auxiliaire de puériculture

Au contact de nourrissons ou de jeunes enfants, la patience et le dynamisme sont des qualités nécessaires. Mais plus encore, il est important de savoir faire preuve de rigueur, d’une vigilance de tous les instants et d’un grand sens des responsabilités.

Un bon relationnel est très important également, car l’Auxiliaire de puériculture réalise le suivi avec la famille, que ce soit pour les premiers jours de l’enfant ou pour faire part du déroulement de la journée.

Missions

Les missions de l’Auxiliaire de puériculture diffèrent selon son lieu de travail : maternité ou centre hospitalier, centre PMI (Protection Maternelle et Infantile), crèche ou halte garderie.

Dans une maternité ou un centre hospitalier : elle prodigue aux nouveaux-nés ou aux enfants en bas âge les soins courants nécessaires : change, biberon, hygiène, surveillance du poids, de la température. En charge de l’entretien de la chambre, c’est elle aussi qui accompagne la maman dans sa découverte et son apprentissage des soins quotidiens.

Dans un centre PMI : son rôle est d’accueillir les futures mamans ou les jeunes mamans avec leur enfant. C’est elle qui gère les dossiers de ces familles et qui assiste aux consultations données par les médecins. Elle accompagne la puéricultrice lors des visites de conseils aux familles.

Dans une crèche : l’Auxiliaire de puériculture s’occupe de bébés et de jeunes enfants. Sa journée s’établit selon le rythme de chacun d’eux. Elle est en charge de leur alimentation, de leur hygiène et de leur apprentissage de l’autonomie. La socialisation de l’enfant est l’un des rôles clés de l’Auxiliaire de puériculture qui y contribue par la mise en place d’activités d’éveil.

Environnement et cadre de travail

L’Auxiliaire de puériculture peut travailler dans des établissements différents comme les maternités, les centres hospitaliers, les centres PMI, les crèches ou halte-garderie.

Ses horaires sont différents selon le lieu où elle exerce :

  • En établissement hospitalier elle peut travailler de jour comme de nuit, et assurer des gardes les week-ends et jours fériés
  • En PMI, les horaires sont généralement compris entre 8h et 18h
  • En crèche, les horaires de travail sont réguliers mais peuvent être répartis entre les différentes auxiliaires de puériculture, de 7h jusqu'à 19h.

Son métier est un métier de relationnel car elle travaille au quotidien au contact des enfants et de leur famille.

Évolution

Après minimum 3 ans d’expérience en milieu médico social ou en milieu hospitalier, l’Auxiliaire de puériculture peut choisir d’évoluer vers le diplôme d’infirmière ou celui d’éducateur de jeunes enfants.

Qualités

Vigilance
Patience
Dynamisme

Rémunération

Le salaire d’une Auxiliaire de puériculture démarre au SMIC.


conditions d’accès

Pour devenir Auxiliaire de puériculture, il faut tout d’abord préparer et réussir le concours d’entrée.

Une fois le concours réussi, il est possible d’intégrer une école spécialisée pour préparer le diplôme d’État d’Auxiliaire de puériculture :

  • IFAP (instituts de formation d'auxiliaires de puériculture)
  • OU IFSI (instituts de formation en soins infirmiers)

Vous souhaitez en savoir plus sur la préparation
au concours d'Auxiliaire de puériculture ?

Voir cette préparation