Plus d'info ?

Que voulez-vous faire ?


Renseignements et inscriptions

Épreuve d’admissibilité

Durée : 2h / 20 pts

Cette épreuve écrite se décompose en 2 parties :

A partir d’un texte de culture générale faisant appel à votre culture sanitaire et sociale, vous serez amenés à :

  • Expliquer les idées principales d’un texte
  • Commenter les aspects essentiels d’un sujet traité.

Exemple de sujet à la suite d’un texte fourni : “Expliquez et commentez les idées principales du texte” ou encore “Choisir une idée dans le texte et la commenter”.

Puis, vous devrez répondre à une série de 10 questions avec :

  • 5 questions de biologie humaine (schéma à légender, explication de mots, fonctionnement physiologique...)
  • 3 questions portant sur les quatre opérations numériques
  • Et 2 questions de conversion.

Renseignements et inscriptions

Sont dispensés de l’épreuve écrite d’admissibilité pour les aides-soignants (AS) ou de l’épreuve de culture générale pour les auxiliaires de puériculture (AP) :

  • Les candidats titulaires d’un diplôme de niveau IV (baccalauréat ou titre équivalent)
  • Les candidats titulaires d’un diplôme de niveau V de la filière sanitaire et sociale (BEP carrières sanitaires et sociales, CAP petite enfance, BEPA services aux personnes…)
  • Les candidats ayant suivi la première année d’études d’infirmier et non-admis en deuxième année

 


Épreuve d’admission

Durée : 30 MIN

A son arrivée à l’institut, le candidat doit tirer au sort un sujet sanitaire et sociale préparé par le jury.

L’épreuve commence et se déroule de la manière suivante :

    Préparation, pendant 10 minutes, par le candidat
  • Exposé du candidat devant le jury pendant environ 10 minutes
  • Suivi d’un entretien avec le jury, pendant environ 10 minutes, autour de questions complémentaires (précisions, motivation pour le métier, projet professionnel…)

L’exposé sur un thème du domaine sanitaire et social se présente souvent sous la forme d’un texte de quelques lignes ou d’une citation. Il est suivi d’une consigne qui vous indique ce que le jury attend lors de votre exposé.

La discussion avec le jury porte sur la connaissance et l’intérêt du candidat pour la profession d’aide-soignant.

Les objectifs de cette épreuve sont de vérifier l’aptitude du candidat à suivre la formation et à argumenter son projet professionnel. Le jury cherche à sélectionner, parmi les candidats, ceux qui seront en adéquation avec les futurs postes à occuper. C’est-à-dire les personnes qui seront à même de faire vivre le métier, par leur motivation, leur dynamisme et leur créativité.

L’entretien nécessite, de la part du candidat :

  • Une évaluation personnelle de sa motivation
  • Un intérêt pour l’actualité médicale et sociale
  • Une écoute attentive et une capacité à argumenter ses choix et ses propos face au jury

Le candidat devra savoir :

  • Se présenter
  • Argumenter sur une question d’actualité ou de culture générale
  • Analyser une question et élaborer un plan pour structurer la réponse en l’illustrant d’exemples
  • Rrépondre aux questions usuelles sur le métier, la formation et l’évolution de carrière
  • Argumenter ses motivations et son projet professionnel
  • Conclure l’entretien

Résultats

 

Le jury des épreuves est composé :

  • D’un directeur ou d’un enseignant permanent d’un institut de formation d’aides-soignants ou en soins infirmiers
  • D’un cadre de santé

Ils notent chacune des épreuves en fonction d’une grille précise. Ces grilles permettent une évaluation dénuée de jugement subjectif. Les formateurs n’évaluent pas votre personne mais vos aptitudes et compétences à devenir le meilleur aide-soignant possible.

La publication des résultats 

Les résultats sont publiés sur une liste de classement affichée dans l’institut.

Cette liste est scindée en 2 :

  • La liste principale
  • Et la liste complémentaire

Les résultats sont en outre envoyés par écrits à chaque candidat. Les candidats figurant sur la liste complémentaire pourront entrer en formation si certains candidats de la liste principale se désistent et renoncent au bénéfice de la place offerte par l’institut.

En cas d’égalité de points, l’ordre de priorité entre deux ou plusieurs candidats est :

  • En premier le candidat qui a bénéficié d’une dispense de l’épreuve d’admissibilité de culture générale
  • Puis celui qui a obtenu la note la plus élevée à l’épreuve écrite d’admissibilité
  • Puis au candidat le plus âgé dans le cas où les deux premières conditions n’ont pu départager les candidats ex-aequo

La validité des résultats 

 

Les résultats aux épreuves de sélection ne sont valables que pour la rentrée au titre de laquelle ces épreuves ont été organisées.

Toutefois certains reports de droit, sur autorisation du durecteur de d’linstitut, sont possibles :

  • 1 an renouvelable une fois en cas de maternité, de rejet d’une demande de mise en disponibilité, de la garde de son (ou ses) enfant(s) âgé(s) de moins de 4 ans
  • 1 an renouvelable deux fois en cas de rejet du bénéfice de la formation professionnelle ou sociale, ou rejet d’un congé individuel de formation (CIF) ou de congé de formation professionnelle

Un report peut être accordé par le directeur de l’institut en cas de maladie ou d’accident si le candidat apporte la preuve de tout évènement grave lui interdisant la reprise d’étude au titre de l’année.

Ces reports sont valables pour l’institut auquel le candidat s’était présenté et avait été admis. Ils ne peuvent en aucun cas être supérieurs à trois ans.